Within Temptation : Hydra Tour 2014

ImageVendredi dernier, le 25 avril 2014, le groupe néerlandais Within Temptation (répertorié par Wiki comme étant du gothic metal) nous a fait l’honneur de venir jouer à Paris, pour sa tournée Hydra, du nom du dernier album en date de la formation. Cette tournée étant censée promouvoir ce nouvel opus, on s’attendait évidemment à en entendre une bonne partie. On ne fut pas déçu. Ni des autres titres d’ailleurs. Bien que je n’ai jamais vraiment placé Within dans mes groupes favoris (trop soft peut-être), force est de constater que le show proposé valait bien n’importe quel concert de black, de death, ou autre. Pour faire court, je me suis éclaté !

Le Zénith accueillit d’abord Delain, un autre groupe néerlandais de métal sympho (merci Wiki), mené lui aussi par une voix féminine. Cela a posé un peu l’ambiance : un concert de metal « tranquille », tout en restant un concert de metal tout de meme. Ce qui implique forcément des riffs et des passages chantés qui foutent la pêche au public. Pour une fois accompagné de ma moitié, nous n’étions pas au cœur de la fosse, et nous sommes restés assis durant la première partie, qui tout en restant correcte n’avait rien de transcendant. Tout au plus les pieds et la tête battaient la mesure de 2, 3 morceaux catchy qui sortaient un peu du lot. Mais l’ambiance n’était pas électrisante. Quelques regards aux gradins montraient que beaucoup restaient assis, placides. Delain c’était sympa mais sans plus, et on ne peut pas dire qu’ils ont vraiment chauffé la salle. Il y avait bien quelques fans au milieu de la foule, qui sautillaient en levant leurs mains, mais on sentait bien que tout le monde attendait ce pour quoi on était venus.

Après un entracte un peu longuet (on étaient pressés !), ou l’on ne pouvait voir qu’un long rideau avec l’artwork de l’album, les lumières ont fini par s’éteindre, et une musique de « mise dans l’ambiance » s’est fait entendre. Il y avait même une petite vidéo. Les choses commençaient pour de vrai. Enfin. Le concert fut extrêmement prenant. Si nous sommes restés assis pour les deux premiers morceaux, nous n’avons pas tardé à nous lever pour profiter au maximum du spectacle (un concert de metal assis, quoi…). A coup de cris, de sauts, de poings levés, de headbanging, nous n’avons pas vu le temps passer. Il faut dire que la setlist était bien choisie. ImageChaque morceau était précédé et suivi de cris de joie dans la foule. Les gens bougeaient, sautaient, profitaient. L’ambiance s’est améliorée. Les meilleurs morceaux ont été joués, de Paradise, à Jillian, en passant par In the Middle of the night, Iron, ou encore See who I am. Nous avons également pu entendre Mother Earth, et Ice Queen, ainsi que Stand my Ground, et Dangerous. La setlist complète se trouve ici. Un bon petit Best Of donc, qui est malheureusement passé trop vite.

J’ai également été agréablement surpris par la performance vocale de la chanteuse du groupe, Sharon den Adel. J’ai en effet eu l’occasion de visionner plusieurs lives sur Youtube auparavant, et la voix n’était pas toujours au top, comparé à ce qu’on peut entendre sur les albums studio. C’était même parfois assez moche. J’avais donc un peu peur de ceci, mais au final, c’était très bon, et sa voix était a la fois douce et mélodieuse (comme il se doit), et capable d’insuffler l’énergie au public. Même le refrain de Jillian, très haut perché, et souvent un peu raté en live, a été ici parfaitement interprété. En somme Sharon était en forme et elle avait la patate. Cool.

Il est étonnant de voir que le public était également très diversifié. En effet on pouvait voir nombre de séniors, des grands parents, des parents avec leurs enfants, etc. Je n’avais encore jamais vu ça dans un concert de metal, mais cela prouve bien que ce n’est pas un genre réservé aux jeunes ados un peu tordus qui parlent de chats éventrés et se scarifient pour faire genre « dark ». Le metal est en quelque sorte à la mode, peut être moins underground qu’auparavant. Within Temptation nous a offert une belle soirée, riche en effets visuels et pyrotechnie, avec une énergie qui faisait plaisir à voir. Nous avons également eu le privilège d’être installé près du « Carré VIP », et nous avons pu voir de près quelques proches du groupe, notamment son guitariste fondateur, et mari de la chanteuse, qui semblaient apprécier la soirée lui aussi. Il nous a même filmé en gros plan lorsque la foule en redemandait. Finalement le point négatif de ce concert était sa longueur, trop courte. Peut-être parce que nous n’avons pas vu le temps passer. Mais une chose est sûr, cela valait le coup, et je le referais sans hésiter. En attendant le prochain…

10299131_10152106649332986_27360824308115707_n

Publicités
Cet article a été publié dans Chroniques simples. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

One Response to Within Temptation : Hydra Tour 2014

  1. sekateur2 dit :

    C’est vrai que ce type de métal à chanteuse s’est très démocratisé, car ils élargissent leur fan base à des amateurs de pop . Les métalleux les plus hardcore n’hésitent pas à les dédaigner pour ça… tiens, moi par exemple, euh… mis à part Epica et Nightwish, hein…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s