Les Voies de l’Informatique sont impénétrables

ImageCela faisait longtemps que cette petite maxime me trottait en tête, mais pas de quoi en parler des heures. Mais hier l’Informatique m’a encore prouvé qu’il n’obéissait à aucune logique, malgré ce qu’on peut en dire. Alors certes, la plupart des problèmes ont une cause, et il devient en général facile de les résoudre, une fois qu’on a identifié cette cause. Par exemple, tout semble en ordre, mais vous n’arrivez pas à jouer en ligne avec un ami. Vous avez ouvert les bons ports, tapé la bonne adresse IP, les deux jeux ont la même version, mais ça ne fonctionne toujours pas. En cherchant un peu, vous vous rendez compte avec dépit que le pare-feu Windows est venu faire chier le monde inopinément, et en secret, puisqu’il ne vous a même pas prévenu qu’il bloquait le programme. D’ailleurs pourquoi il prévient des fois, et des fois pas ? Mystère…

Exactement comme ce Black Thursday que j’ai vécu hier. Je ne vais pas raconter l’intégralité des petites choses qui m’ont pourri la journée, mais je m’attarderais sur la partie informatique donc. Voyez-vous, j’ai très récemment fait l’acquisition d’un casque-micro (dit « de gamer » par le magasin) afin de remplacer l’ancien qui avait lâché. Le jour du test et les deux suivants, tout s’est bien passé. Ce qui nous amène à mercredi soir. Après une petite soirée de gaming, où le casque fonctionnait à merveille, je me réveille le lendemain matin, sans me douter de la journée qui m’attendait. Le premier écart à la bonne humeur fut un grésillement extrêmement inaudible en provenance du casque lors de la musique de lancement de Windows. Si d’abord je n’y ai prêté que peu d’attention, c’est devenu très concret avec des tests effectués sur Skype. Le micro fonctionnait, mais le casque émettait des sons affreux. J’ai tenté de le débrancher, de redémarrer plusieurs fois, de le désinstaller, de bidouiller la prise jack, de triturer les boutons de volumes, etc. Rien n’y a fait. Je précise que le casque est autoalimenté via une prise USB, et il possède une prise jack à brancher à l’emplacement du micro ou des enceintes (apparemment on peut faire les deux).

Avec l’aide du joker « Appel à un ami », j’ai essayé de pousser plus loin les tests, j’ai télécharger des logiciels pour voir mes codecs, pour analyser mon pc, l’état de mes périphériques, etc. Encore une fois, choux blancs. Tout était à jour, et fonctionnait bien. Cependant, j’avais lu sur un forum que certains jeux pouvaient installer des logiciels, ou des utilitaires qui pouvaient entrer en conflit avec par exemple un casque. Conflit de codecs en gros. Et il se trouvait justement que le mercredi soir, le MOBA Smite m’avait fait une mise à jour et réinstallé divers trucs dont DirectX. En désespoir de cause, j’ai désinstallé Smite, mais une fois l’ordi redémarré, toujours pas de solution. Nous avons alors envisagé une restauration du système, puisque rien d’autre ne donnait de résultat. Encore une fois, rien de changé, toujours cet affreux grésillement. Nous avons donc lâché l’affaire, sans comprendre pourquoi il y avait un problème sans en avoir réellement. Plus tard dans la journée, voulant imprimer des CV, je connecte mon imprimante à l’ordi. « Périphérique USB non reconnu »… J’ai redémarré, débranché/rebranché à outrance, jusqu’à l’abandon, plein de dépit. Je précise que l’imprimante avait elle aussi toujours été fidèle au poste et ne m’avait jamais fait défaut.

Le mystère était donc complet. Pourquoi, sans avoir rien touché, plus rien ne fonctionnait comme la veille ? Le mystère s’épaissit davantage le lendemain. Aujourd’hui donc, vendredi. Sans avoir rien retouché de plus qu’hier, ce matin le casque refonctionnait parfaitement, ainsi que l’imprimante ! Mon imagination fertile s’est demandé si mon PC avait décidé de m’emmerder hier. Faut croire. Il n’y aucune explication, ni aucune logique au truc. Si quelque chose avait été modifié hier, sachant que je n’ai rien touché, pourquoi aujourd’hui ça refonctionne ?

Au final on peut se demander si les PC n’ont pas une volonté propre. Quand ils se sentent délaissés ou mal traités, il peuvent nous en faire voir de toutes les couleurs. Parfois, ils sont seulement capricieux ou d’humeur farceuse. En ce qui me concerne, j’ai l’impression qu’hier, mon ordi a voulu me faire passer une leçon. Il est vrai que son alimentation est défectueuse, et que j’envisage de le changer quand j’aurais les moyens. Peut-être que l’idée lui déplait et qu’il me l’a fait savoir hier, avant de redevenir normal aujourd’hui, afin de prouver sa bonne volonté. Peut-être alors faut-il croire plus en l’âme de notre PC. Lui aussi a des émotions et des sentiments. Ce serait encore l’explication la plus probable à ces problèmes qui apparaissent sans logique et qui disparaissent de la même façon. Si vous avez envie de partager vos anecdotes d’illogisme informatique, faites vous plaisir dans les commentaires ! Sur ce, bon week-end.

Publicités
Cet article a été publié dans Réflexions ludiques. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 Responses to Les Voies de l’Informatique sont impénétrables

  1. sekateur2 dit :

    Un gros coup de grolles aurait bien pu arranger les choses… et au moins, tu aurais eu un petit soulagement !

  2. numenuial dit :

    Comme disent les chevaucheuses d’hippogriffe de Warcraft III : « Les voies du Clic sont impénétrables. »
    Personnellement j’ai souvent remarqué des sautes d’humeur de mon ancien PC. Il faut dire qu’il était vieux, poussif avec un coeur très ancien, et d’autres pièces beaucoup plus neuves. A l’époque d’UT2004 je lui avais acheté une GeForce 6600GT, le nec plus ultra de l’époque. Curieusement, les problèmes ont commencé avec celle-ci.
    Je pense en fait qu’en guise d’humeur nos bons vieux PC équipés de Windaube gèrent très mal les modifications inopinées que nous leur apportons, et qu’un PC stable c’est avant tout un PC dont toutes les pièces sont d’origine et qu’on délaisse totalement pour un autre tout neuf sitôt les premiers signes de fatigue arrivés.
    Mais oui, nos PC ont une âme. Ils communiquent avec nous via notre Panda Roux quand on tape « about:robots ». Hasard ? Facétie de programmeur ? Ou… Premiers signes de Skynet ?
    A noter que l’on a de quoi être rassurés : vu la domination de Windaube, Skynet risque de faire un ou deux robots tueurs avant de constater qu’ils plantent lamentablement à l’allumage et font un BSOD lors d’un pathfinding un peu trop poussé.
    Et puis Skynet fera oeuvre de soumission et se réduira à l’esclavage de Google, pour faire disparaître notre droit à l’anonymat un peu plus et nous inonder de pop-ups porno sur la page wikipédia d’Emmanuel Kant, de pourriels promettant d’enlarger notre péniche jusque dans nos boîtes mails @altern tandis que se multiplieront les .pps plein de citations de moines bouddhistes sur fonds de chatons mignons et de couchers de soleil photoshoppés.
    Car oui, Skynet veut la souffrance de l’Humanité. Et Skynet a un plan déjà en route.
    En fait, Skynet, c’est le Nyan Cat, si ça se trouve…

    On ne se méfiera jamais assez des âmes cybernétiques…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s