Retour sur Paris Manga

ImageEn traînant un peu sur le net, j’ai pu remarquer que beaucoup de gens avaient encore été déçus par Paris Manga. Qu’il s’agisse d’amateurs, de pros, ou même de visiteurs, il y a toujours un problème. Et ce n’est pas si faux, il y a souvent des soucis dans une convention. Problèmes de voisinage de stands, problèmes avec les visiteurs, trop de bruit, etc. Une forte concentration de monde au même endroit, réunis dans le but de gueuler dans la rue, de casser des trucs, ou juste de se plonger dans le monde des geeks, amène toujours à des désagréments pour certains. Pourtant, en ce qui me concerne, j’ai adoré cette édition de Paris Manga. Plusieurs facteurs expliquent cela.

D’abord, un point important, j’étais seul. Enfin j’étais accompagné de ma moitié, mais nous étions seuls. Ceci est un bon point, car les quelques conventions précédentes auxquelles je suis allé m’ont laissé un gout de frustration, en partie parce que nous y étions allé en groupe. Le groupe c’est galère en convention. Tout le monde ne veut pas voir la même chose, l’un veut aller s’acheter des mangas alors que 2 autres sont partis du coté des sabres, et il en reste toujours qui flânent en cherchant le reste du groupe.  Ou alors il faut définir à l’avance ce qu’on fait, d’un commun accord. Mais bon c’est aussi bien d’y aller seul, ou avec une personne. En effet dans cette configuration, pas de soucis du type « machin a encore disparu », « c’est où le point de rendez vous ? » « bon on y va parce que machin veut partir, et truc a mal aux pieds ». Ici, à deux nous avons pu prendre le temps de flâner entre les rayons, de nous arrêter pour regarder un peu les animations, ou pour attendre de pouvoir causer avec une célébrité (j’y reviens plus bas).

L’ambiance était globalement bonne. Il y avait certes du monde, mais je n’ai pas entendu une seule fois quelqu’un râler en essayant de passer par exemple, chose que j’avais eu l’occasion d’observer dans d’autres conventions. Peut-être nos cosplays ont-ils joué un rôle la dedans : j’étais en soldat de la Marine et ma copine avait revêtu un chapeau de paille et un T-shirt One Piece. Ce manga étant l’un des plus populaires, les cosplays en sont nombreux, mais force est de constater qu’une sorte de Luffy se baladant avec un Marine a de quoi attirer l’attention. Nous avons même été interviewé par un youtubeur qui nous demandait nos impressions, et des explications sur notre duo. D’ailleurs le passage d’un Marine dans les rangs fait toujours sourire les gens, qui jouent le jeu. Les commerçants avec lesquels j’ai pu traiter ont tous été bien aimables, et personne n’a refusé de se faire prendre en photo. Cool donc.

Les cosplays évidemment, sont aussi un bon point, qui fait forcément apprécier la convention. On ne peut que se plaire à reconnaitre tel ou tel personnage, s’émerveiller devant le talent de la personne en face de soi qui a dû bien y travailler. Quelques uns des plus beaux cosplays que nous avons pu observer se trouvent ci-dessous. J’ai pu noter un engouement pour League of Legend, car bien que le jeu soit populaire depuis un moment, je n’avais encore jamais vu de cosplays du jeu. J’ai pu apercevoir un Garen et un Malzahar plutôt bien réussis. Il y avait également de nombreux T-shirts et posters des héros du jeu, ainsi que le bonnet du petit Teemo (qui parlera aux connaisseurs). Notons également un Luke Skywalker particulièrement bien retranscrit, et un Kakashi plus vrai que nature. Je n’irais pas jusqu’à dire que j’ai vu ce dimanche les meilleurs cosplays de ma vie, mais il y avait tout de même de belles réalisations, comme un magnifique Agent du Crépuscule de Zelda : Twilight Princesse, qui se baladait avec une démarche à la Voldo (Soul Calibur). Cool !

Image

En parlant de Soul Calibur, ma transition vers le dernier point est toute trouvée ! Les animations et les invités, voila qui détermine également la réussite d’une convention. Peu après notre arrivée, nous avons eu la chance d’avoir pu converser avec Marcus, célèbre icône du jeu vidéo, et journaliste sur Game One et Nolife. Il est un peu dommage d’avoir du payer un poster pour pouvoir faire partie des visiteurs de son stand, mais le système a le mérite d’éviter de perdre son temps à faire la queue. En effet, pour l’achat d’un poster ou d’un livre, en vente sur le stand, vous repartez avec un ticket comportant une heure et un numéro. L’heure correspond à la session où vous serez appelé, et le numéro est l’ordre dans lequel passent les visiteurs. Nous étions à la session  de 11h, au numéro 4, et ainsi nous avons pu continuer notre visite en attendant l’heure prévu, sans risquer de perdre notre place. Un système plutôt pratique donc, qui ajoute en plus sur le stand une dizaine de télés avec jeux et consoles diverses, pour patienter jusqu’à son numéro. Bonne idée ! Marcus a été très sympa, et nous avons eu droit à notre photo (un peu plus haut). D’autres animations avaient également lieu. Je parlais de Soul Calibur plus haut. En effet, vers 12h-13h, les Youtubeurs, qui étaient déjà présents à leur propres stands de dédicace (soulevant régulièrement des vagues de cris de fans en délire) se sont joints à Marcus, sur scène, afin de nous faire profiter d’une séance de duels sur Soul Calibur donc ! Bob Lennon, Benzaie, L’équipe du Joueur du Grenier, Antoine Daniel, Mathieu Sommet, et LinksTheSun, nous ont donc offert un show dantesque (bien que bruyant). J’ajouterais enfin la possibilité de se faire photographier par MCM, et d’apparaitre sur leur page facebook, une animation assez sympa. Je passe rapidement sur les diffusions d’animes, démonstrations d’arts martiaux, scènes de jeux musicaux et de danse, etc. qui sont des animations récurrentes toujours sympas.

Les rares points négatifs que j’ai pu déceler n’ont en rien gâché la visite, qui laisse un bon souvenir. Il est vrai que passé 13h, il devient difficile de circuler. Mais ça, c’est le lot de n’importe quelle convention, et on y va en connaissance de cause, bien que cela reste fatiguant. Autre point qui m’a un peu plus déçu : le prix exorbitant des prestations d’acteurs. Je m’explique. Quelques acteurs étaient présents sur la convention, et il était possible d’avoir un autographe ou une photo. Effectivement, ça peut être sympa d’avoir sa photo avec Sylvester McCoy (Radagast dans le Hobbit), ou Finn Jones (Loras Tyrell dans Game of Thrones), ou encore Nathalie Tena (Osha dans Game of Thrones, ou Tonks dans Harry Potter). Seulement, à 20€ euros la photo, ET 20€ l’autographe, je comprend que leur file d’attente soit déserte ! Faudrait vraiment être archi-fan ou pété de pognon pour mettre ce prix !

Au final ce Paris Manga m’a donné l’envie de retourner aussi vite que possible en convention, et je repars avec plein de souvenirs, un T-shirt Skyrim plutôt sympa, et un pot de Nutella dédicacé par Marcus !

Publicités
Cet article a été publié dans Divers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s