Nintendo, la descente aux enfers ?

ImageDepuis maintenant quelques années, Nintendo est pas mal décrié par les geek du monde entier à chaque E3. Et pour cause, de jeux trop grand publics en fonctionnalités inutiles, l’ex leader mondial du jeu vidéo perd chaque année des parts de marché, et des fans par la même occasion. Cette année, je crois que c’est pire que tout. C’est difficile à croire, mais après deux consoles qui n’ont eu que peu de succès, pour ne pas parler carrément d’échecs (la 3DS et la Wii U), Nintendo remet le couvert avec une nouvelle console portable inutile, tout en améliorant que très peu son catalogue de jeu pour la Wii U.

 

Parlons un peu de cette nouvelle venue, la 2DS. Pour faire simple, la 2DS est un mix entre la 3DS et la DS, sans la 3D. Une DS qui lirait les jeux 3DS en somme. L’intérêt pour les possesseurs de 3DS est donc nul. Il est vrai que cela demeure une opportunité pour ceux qui n’auraient pas la chance de posséder la dernière portable de Nintendo. Cela dit, sans la 3D, les jeux 3DS sont juste des jeux DS un peu plus beaux… Et pour ceux comme moi qui n’ont pas adhéré à l’effet 3D, il est possible de le couper sur 3DS. La 2DS ne semble pas avoir énormément d’arguments pour elles. D’après certains, elle est agréable à prendre en main. D’accord mais c’est tout ? D’autant que le placement des touches ne semble pas être le plus ergonomique possible. Son prix de lancement est de 130€, quand des 3DS d’occasions peuvent être trouvées pour des prix similaires (un peu plus hauts). Pourtant la 2DS est la console de l’économie : son en mono, pas de 3D, possibilité de prendre des photos 3D sans pouvoir les lire, coque tout en plastique, capacité mémoire réduite (passage de 4 à 2 Go), etc. Mais ces économies, si elles permettent un prix pas trop élevé, réduisent l’intérêt de la console, qui au final se résume à quelques arguments pratiques (sobriété, solidité, bonne prise en main), et à la possibilité de profiter des jeux 3DS, avec une console à moindre coût (dans le cas où on aurait pas déjà la 3DS !). D’où l’insistance de cette question : donc quel intérêt ? Finalement pas grand chose. 

Image

 

Outre cette étrange console, j’aimerais également m’attarder quelques instants sur le très joli Wind Waker HD. Nintendo avait déjà fait le coup il y a quelques années, avec le remake d’Ocarina of Time sur 3DS, mais qui dans ce cas se justifiait déjà un peu plus (un peu, si, quand même). En effet la série des Legend of Zelda, est ancienne. Et son meilleur opus (de mon avis), Ocarina of Time donc, devait être révisé. J’ai passé des années à attendre que ce soit fait. Je me suis longtemps imaginé « Ocarina of Time avec des beaux graphismes ! ». Nintendo réalise ce rêve quelques années plus tard (et je ne saisis même pas cette chance, mais passons). Beaux graphismes donc, musiques remaniées, et surtout, contenus additionnels ! C’est un peu le passage obligé quand on fait un remake, si on ne veut que les joueurs aient l’impression de s’être fait enflés avec le même jeu qu’on a juste remaquillé. OOT 3DS propose un Boss challenge, et la Master Quest, qui n’était jusqu’à maintenant disponible que sur Game Cube.

Qu’avons nous avec The Wind Waker HD donc ? C’est vraiment très beau, effectivement. Heureusement encore. Je ne doute pas que se perdre dans cet océan gigantesque, affronter ses tempêtes, contempler ses couchers de soleil doit être magnifique. Bon, mais encore ? Un point intéressant est la refonte du gameplay originel, qui passe ainsi d’un classique « manette gamecube », à un ergonomique « mablette Wii U ». Un bon point puisqu’on s’immerge un peu plus dans le jeu, avec un accès direct à la carte où à l’inventaire. En revanche, je vais commencer à gueuler. Nintendo a manifestement voulu permettre de faire découvrir cette perle qu’est Wind Waker aux plus jeunes. Par ailleurs, Nintendo a manifestement voulu faire plaisir aux fans, en lui proposant un remake d’un épisode très apprécié. Mais alors pourquoi diable avoir écouté les plaintes de ceux auxquels le jeu a le moins plu !? Les trajets à voile étaient trop longs… on a mis une voile rapide. Rechercher la triforce était trop galère…on a enlevé une grande partie de la recherche. Non !  Ce ne sont que des moyens de rameuter ceux qui avaient lâché à l’époque en disant « ouais sympa mais les voyages étaient trop longs, ça a fini par me souler ». Et je ne suis pas sûr que ça les ramène, a vrai dire. Quelques bons points annexes cependant, la possibilité utile de s’envoyer des bouteilles à la mer pour partager ses exploits, et la possibilité de montrer qu’on en a avec le mode héroïque. Mais ces points me semblent anecdotiques, et masquent mal le fait qu’il n’y ait pas de contenus additionnels réels, comme un Boss Challenge à la OOT, ou un donjon inédit par exemple. C’est quelque chose qui avait été fait avec Link’s Awakening DX, ou A Link to the Past version GBA. Alors pourquoi …? Surtout qu’il sort le 4 octobre. Un mois de plus pour bosser sur un donjon n’aurait pas été de trop. Enfin je râle dans le vide.

 

Mais pour qu’un fan inconditionnel de Nintendo comme moi, en arrive à telles remontrances, il a dû se passer quelque chose. Oui, en effet. Un ras le bol, comme beaucoup de joueurs. Nintendo s’est, à mon immense regret tourné vers la reconversion, et le casual à outrance. La où ses concurrents séduisent par leurs performances et leurs exclusivités, Nintendo joue la carte de la famille, et tente de vendre des consoles aux jeunes, aux moins jeunes, et aux carrément moins jeunes. C’est ainsi que le jeu de sortie de la Wii U ne s’est pas trouvé être un Mario mais Nintendo Land, un jeu de mini jeux, dont le but est d’enseigner le fonctionnement de la mablette. Hormis ça, très peu de nouveaux jeux vraiment intéressants. Il y en a quelques uns sur 3DS, notamment Fire Emblem Awakening, Kid Icarus Uprising, ou A Link to the Past 2, mais la Wii U ne nous apporte pas grand chose pour le moment. Certains jeux déjà datés, comme Assassin’s Creed 3, ou des titres inédits relativement moyens, comme Zombie U. On attend, en somme. On attend un nouveau vrai Zelda sur console de salon. On attend le nouveau Smash Bros, avec Mega Man ! On attend à la rigueur Donkey Kong Country Tropical Freeze. Mais ce dernier jeu, commence peut-être à suivre la voie du Mario, avec ses « nouveaux » jeux en 2D totalement trollesques ! Rajouter un upgrade, et faire des nouveaux niveaux ne signifie pas être original.

 

Nous sommes durs avec Nintendo, il est vrai. On râle quand ils se mettent à la HD parce que c’est en retard. On râle quand on a pas de nouveaux jeux de notre passé, et qu’ils nous servent des jeux minables. Du coup on râle quand ils recréent ces jeux et commencent à en faire des suites, parce que « c’était mieux avant » ou que le nouveau « New Super Mario Bros, c ‘est du foutage de gueule ». On râle parce que Nintendo essaie de faire jouer tout le monde, alors que nous, on est des vrais gamers. C’est toujours facile de râler. La question est que veut-on de Nintendo ? Est ce que je veux un nouveau Zelda, sachant que je râlerais forcément parce que ça n’atteint pas la perfection d’Ocarina of Time (perfection, qui rappelons-le, n’est que nostalgie) ? Peut-être qu’en rattrapant son retard technologique, et en contentant les millions de fans de la première heure, le Big N défaillant remonterait la pente. Et peut-être serons finalement surpris par la Wii U l’année prochaine. Après  tout, la surprise a toujours été une force de Nintendo (la preuve avec la 2DS).

Publicités
Cet article a été publié dans Réflexions ludiques. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s